Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Céline et Gwendal
Age 26
But du voyage Tourisme
Date de départ 18/02/2009
    Envoyer un message
Durée du séjour ?
Nationalité France
Description
Départ de Los Angeles, route vers le sud mais prêt à changer d'itinéraire au gré des rencontres
Note: 3,3/5 - 160 vote(s).



Localisation : Mexique
Date du message : 03/03/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Mulege, ses plages, son camping sauvage...

Nous sommes arrives a Mulege samedi soir dernier. Une bourgade plein de charme, qui contraste avec l aspect carree et quadrillee de Guerrero Negro et ca fait du bien. On a reussi a trouver l hotel le moins cher de la ville, en fait plus une chambre d hote chez une retraitee qui n a jamais arrete sa carriere de chanteuse: du matin au soir, on l entendait siffloter ou chanter, avec une joie de vivre naturelle. En meme temps, ca doit etre le soleil: on a commence a avoir les premieres gosses suees, il doit bien faire 30 degres et on va pas se plaindre...

Le lendemain matin, sur la place du village, nous rencontrons Alfredo et son ami Joel. Le bon Alfredo au sombrero se propose de faire une photo de nous deux, ce qu on accepte avec plaisir. Il faut dire que depuis le debut du voyage, on est epates par la gentillesse des Mexicains, qui tempere notre mefiance naturelle. On discute avec les deux comperes, un peu de tout. Alfredo comprend notre projet: lui-meme est descendu en Argentine et au Bresil quand il etait jeune en... stop! Et ca ne devait pas etre une mince affaire a son epoque vu son grand age, mais ca, on se garde de le lui dire... Ils nous conseillent egalement d aller voir les plages aux alentours de la ville.

Pour commencer, nous avons ete a la plage la plus proche (4 bornes a pattes) ou nous avons pris notre premier bain du sejour. La mer du Pacifique est d un bleu eclatant et sa temperature est tres douce pour des Bretons. Pas forcement pour les locaux, qui ont longuement hesite a s y jeter avant de nous voir y aller, et contents comme tout en plus...

C est la-bas qu on a eu l idee de passer une nuit a la belle etoile, pour tester. L endroit etait tellement tranquille et il y avait si peu de monde. Comme par hasard - c etait un signe - on tombe sur une cabane faite main par des locaux, et cachee du reste de la plage. Est-elle habitee par un vagabond? On decide de tenter le coup le lendemain. On rentre en tentant le stop et c est un succes immediat: la premiere voiture s arrete et on grimpe a l arriere d un pick-up. L aimable chauffeur nous depose gentiment sur la place du village, juste en face de deux policiers. Difference de culture: on s est senti un peu mal mais ca n a fait reagir ni les forces de l ordre ni le chauffeur de la voiture.

Lundi, nous avons suivi les conseils de Joel: aller voir les plages alentours. Comme il n y a que les taxis a pouvoir y aller, on negocie avec un. La negociation est dure. Il nous accorde une ristourne de 30 pesos ( meme pas 2 euros), mais le prix de l aller est l equivalent d une nuit d hotel. Vous allez croire qu on est toujours en train de calculer et c est un peu vrai! On voudrait pas rentrer dans deux mois apres avoir tout claque...

En tout cas, le jeu en valait la chandelle : une plage magnifique, une eau toujours aussi bleue, des montagnes a perte de vue, meme sur l eau et le lieu pratiquement vide. Seuls des gros camping cars americains ont investi la place, avec leurs proprietaires, presqu aussi gros. Ils restent la une bonne partie de l annee avec leur TV satellite, leurs kayaks, leurs bateaux et leurs velos. Jack, l un de ceux la qu on a rencontre paraissait beaucoup plus heureux ici que dans son pays d origine.Pas etonnant...

Vu l endroit desert, il n y avait pas de chauffeur de taxi a nous attendre. Celui qui nous avait amene le matin avait oublie de nous le preciser. En fait, tant mieux, on a refait du stop pour rentrer, ca marche vraiment tres bien ici.

Au final, on a bien passe la nuit a la belle etoile, en empruntant la cabane de luxe sur la plage. Elle n appartient a personne en particulier, en tout cas en cette saison. On s est endormi au son des vagues en ayant une vue intermittente du paysage grace au petit phare se trouvant de l autre cote. Nous vous laissons imaginer le reveil, avec les couleurs resplendissantes du lever du soleil et la piscine nommee Pacifique a deux metres. Du grand bonheur!

Chez nous, il est 20h et on va vous laisser pour aller deguster notre succulente soupe en poudre Knorr, chauffee grace a notre indispensable resistance. Faire des economies implique aussi des restrictions sur les tacos et autres delices gastronomiques Mexicains pour des choses pas plus dietetiques mais vraiment moins bonnes...


Etapes :
Mulegé

Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Céline et Gwendal ]