Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Céline et Gwendal
Age 26
But du voyage Tourisme
Date de départ 18/02/2009
    Envoyer un message
Durée du séjour ?
Nationalité France
Description
Départ de Los Angeles, route vers le sud mais prêt à changer d'itinéraire au gré des rencontres
Note: 3,3/5 - 160 vote(s).



Localisation : Guatemala
Date du message : 27/05/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Du Mexique au Guatemala

Suite a ces deux semaines en Zapatalandia, nous sommes revenus a San Cristobal, avec des nouvelles plutot “rassurantes” concernant la grippe porcine. Apparemment, l epidemie s est calmee et serait par contre arrive en Europe – quelqu un pourrait-il nous le confirmer?

En tout cas, le deroulement de cette crise sanitaire a suivi le deroulement prevu par les Mexicains, tres sceptiques sur la veracite de cette grippe mediatique: “vous verrez, ils ont promis de vacciner tous les enfants mais ils vont dire qu il n y plus de risque lorsqu il s agira d agir”. Ce qui fut le cas… Pour info, les elections legislatives au Mexique ont lieu debut juillet et le PAN, le parti au pouvoir, mise beaucoup sur son programme de sante…  Bizarre, vous avez dit bizarre?

En tout cas, au final, cette fameuse grippe nous aura arrange: les touristes ne viennent plus au Mexique et cela nous a permis de visiter les magnifiques sites de Palenque et de Bonampak presque seul pour l un et absolument tout seul  pour l autre. Quel plaisir de parcourir ces ruines millenaires au milieu de la jungle avec pour seuls bruits des cris etranges d animaux inconnus… Le soir, nous dormions dans des cabanes en bois au milieu de cette jungle mysterieuse: une experience inoubliable! Le lendemain, nous avons passe la frontiere Guatemalteque et visite le fameux site de Tikal, surement le plus grand d Amerique Centrale. Tikal est certainement plus impressionnant encore que les deux premiers sites, mais nous avons pu sentir la difference: du monde tout le temps et partout, des jeunes qui poussent des cris de singe en haut de pyramides, d autres qui se balladent avec leur Ipod crachant du rap a fond la caisse, sans se soucier des personnes autour. On a tout fait pour trouver des coins tranquilles, ca gache franchement le plaisir et Gwendal est devenu quasiment agoraphobe… Dommage que la grippe du cochon n ait pas – comme par miracle – passé la frontiere, on aurait ete tranquille… A quand la grippe generale pour etre peinard en haut du Machu Picchu?

Nous avons passe notre deuxieme frontiere du voyage par la voie fluviale. Une frontiere des plus bucoliques: on nous a laisse sur une berge en nous disant de prendre le chemin de terre. En haut, une cabane et un bus pour nous emmener a la premiere ville. A l arret au poste frontiere, le douanier, tres accueillant, nous prend pour des Argentins avec la maillot maradonien de Gwendal. Lui a joue en premiere division Guatemalteque il y a quelques annees mais contrairement a ses confreres d Europe, il ne passe pas une retraite tranquille dans une villa sur la cote la plus chic de son pays… Il se retrouve la, a la frontiere la plus paumee du Guatemala.

Le principal changement pour nous, en changeant de pays, est cette concentration de moyens impressionnants mis au service du tourisme au Guatemala. Presque tous les hotels proposent des services de bus a touristes et des agences de voyages poussent comme des champignons. Il y a une rupture claire entre ce qui est pour le local et pour l etranger. Ainsi, a Antigua,on a du bien chercher  pour trouver la centrale de bus du peuple, ces magnifiques bus multicolores, ou il n y a certes pas la clim, mais une atmosphere formidable, meme si les gens sont entasses les uns sur les autres.

Depuis hier, nous sommes autour du lac Atitlan, “le plus beau lac d Amerique Centrale” disent les panneaux, mais un lac ou git des ordures les plus diverses…  Nous avons fait la rencontre d Edgar, un jeune instituteur de 21 ans qui interpela Gwendal en lui demandant comment on disait “je t aime” en francais. Il voulut savoir ensuite comment on disait “tu es belle” et puis “mon amour” avant de demander: “est-ce qu une Francaise voudrait bien se marier avec moi et habiter ici?” Avant de demander a Celine:”et toi, tu voudrais bien?”

Mais Edgar, ce n etait pas que ca. Maya fier de ses racines, il nous a appris beaucoup de choses sur sa magnifique cultura, des choses qui ne se disent qu oralement: “beaucoup d Americains et d Europeens sont venus demander des informations aux anciens dans nos villages mais ils ont toujours refuse de rentrer dans les details, pour preserver notre culture, qui est souvent sous-estimee. Notre culture ne s apprend poas dans les livres.” Il nous a ainsi explique la vraie version du “choc” de 2012 chez les Mayas, que des “specialistes” occidentaux ont interprete comme la fin du monde. En realite, il s agit d une renaissance, avec l apparition du “sexto sol” (sixieme soleil), qui permettra une resurgence de la civilsation maya, ce qu il interprete notamment par une meilleure prise en compte de la Nature. Une perspective plutot rejouissante en realite. La fin du monde pour les puissants, c est une vraie bonne nouvelle, non?



Etapes :
San Pedro La Laguna

Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par la grande cous syl

le 30/05/2009 à 13:54:28

En voilà de belles images ! heureux de vois revoir sur la toile. Gwendal tu sais pas comment on dit coiffeur en espagnol ? ou tu veux passer dans le paysage local? Encore merci por ce voyage virtuel. Dans le grand nord les frémisses de l'été se font ressentir, il était temps!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Céline et Gwendal ]