Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Céline et Gwendal
Age 26
But du voyage Tourisme
Date de départ 18/02/2009
    Envoyer un message
Durée du séjour ?
Nationalité France
Description
Départ de Los Angeles, route vers le sud mais prêt à changer d'itinéraire au gré des rencontres
Note: 3,3/5 - 160 vote(s).



Localisation : Chili
Date du message : 14/10/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Chez Miguel et Brigitte

Nous voici donc au Chili, ce pays interminable, tout en longueur. On nous avait prevenu avanti d’y arriver: “attention, au Chili, vous retournez en occident”. D’un cote, c’est vrai. Les prix explosent quand on vient de Bolivie, tant et si bien qu’on a vraiment du mal a tenir notre budget de 30 euros par jour. On est donc retournes aux sándwiches et abandonnes les petits restos et les gargottes, qui sont inaccessibles pour nos bourses. Mais le delicieux pain Chilien et les incroyables avocats nous font oublier tout ca.

 

D’un autre cote, le Chili, ce n’est pas du tout l’occident. Des que nous avons pose le pied sur le sol Chilien, nous avons eu l’impression de revenir au Mexique: des gens incroyablement ouverts, toujours souriants et prets a aider l’etranger. Cette culture du lien social, si fort en Amerique Latine, est un tresor pour nous qui venons d’Europe.

 

Il faut dire que, pour commencer, nous sommes bien tombes… Alors que nous cherchions la chambre la moins chere du petit village de San Pedro de Atacama, nous rencontrons Miguel sur son velo: “eh, les amis, qu’est-ce que vous cherchez?” nous lance-t-il avec son sourire qui deviendra legendaire. Il nous propose encuite une chambre chez lui, a moitie prix par rapport a ce qu’on avait deniche jusque la. “Et ma femme est Francaise, elle est retraite et etait prof de philo”.

 

Nous le suivons donc jusqu’a chez lui. La-bas, Brigitte la prof nous accueille, une clope a la bouche. Les deux nous servent un café en guise d’accueil. Des la premier discusión, on comprendra que la Brigitte delire un peu. Son deguisement en prof de philo ne tiendra pas longtemps…

Miguel le malicieux, lui, ne nous aura pas tout dit: notre chambre est en fait celle de sa mere, qui n’a qu’un seul nom: “appelez-moi Abuelita” (petite grand-mere). Abuelita, donc, est adorable et a peur la nuit quand elle est seule. Elle aime donc quand des etrangers veillent sur elle. Et on peut veiller avec elle: jamais nous n’aurons vu un aussi petit corps faire d’aussi gros ronflements. Le must, c’est quand elle se leve en pleine nuit pour aller faire pipi… dans son pot de chambre! Vous l’aurez compris,. avec Abuelita, l’occident est assez loin…

 

Son fils, Miguel, est un type extraordinaire. Toujours de bonne humeur, il chante toute la journee. C’est un musicien, Miguel, un vrai, un de ces guitaristes qui enchantent les soirees – “je suis pianiste mais je me debrouiille un peu a la guitare” nous dit-il. Malgre les clopes et les petards, il a garde une voix merveilleuse. Un soir, il nous a fait un petit concert pres du feu, la guitare a la main, chantant avec un petard au coin de la bouche, qui ne bougera pas durant toute la chanson: la grande classe sud-americaine…

 

En fait, cette maison du bonheur, qu’ils appellent maison de la musique, on y serait reste une semaine s’il n’y avait pas la Brigitte. Brigitte vient du Ch’Nord et est completement mythomane. En plus de cela, elle est d’une stupidite sans borne et pense qu’on la croie. Difficile de decrire ici tout ce qu’elle aura pu nous raconter… Morceaux choisis:

“Je viens de la haute bourgeoisie DONC je ne supporte pas la malhonnetete”. Malheureusement, son attitude nous fait dire que c’etait son premier gros mensonge. Aujourd’hui, en plus, Brigitte est alcoolique et descend ses verres de vin a un rythme pas tres bourgeois…

“Jacques Higelin, il a vecu chez mes parents pendant un moment. On est sortis ensemble 9 jours: C’est un fou”

Et comme on est Bretons: “ et donc, avec Jacques, on ecoutait Alan Stivell”.

“Et puis, il a ecrit une chanson pour moi”.

“Je fais partie de l’Auberge de Jeunesse de Lille. Il faudrait que j’appelle MA secretaire pour savoir ou en sont les comptes”:

Dix minutes apres: “Et donc on est cinq au Bureau, le president, c’est le Consul du Senegal en France et puis moi, ben… (hesitation) je suis secretaire”.

“Jacques (Higelin bien entendu), il m’a rappele en 2005 quand il est rentre en France (¿?). Il m’a demande s’il pouvait venir vivre chez moi. Je lui ai repondu “ah ben non alors!!!”. En fait, il a vecu chez une amie, qui est vice-consul de Tunisie a Lille”.

 

Ce serait vraiment marrant si ca n’etait pas aussi pathetique. Brigitte – elle ne s’appelle pas Fontaine – est mytho et alcoolique et parfois s’en rend compte: le lendemain matin de ce festival de conneries, Gwendal la verra pleurer, seule dans la cuisine…

 

On se demande vraiment ce que Miguel fait avec elle… Ici, il est sans doute difficile de comprendre pourquoi certaines personnes ont ce besoin de mentir pour se mettre en valeur. Ce n’est pas trop la culture…

Chez eux, nous louerons leurs bicyclettes pour visiter la Vallee de la Lune. Dans la continuite du Sud Lipez, cette vallee est un desert lunaire – meme si on n’a pas ete sur la lune, on l’imagine bien comme ca. Le Chili aura aussi ete un changement radical au niveau du climat: un soleil de plomb remplacera les nuits glaciales du Lipez…

 

Le dernier jour, Miguel nous enverra dans son havre de paix, la ou il va sans doute pour eviter sa Brigitte. Un coin au bord d’une riviere, ou la boue a toutes les vertus du monde d’apres lui. Arrives la-bas, il se deshabille direct… et devant nos yeux hilares, il nous montre son magnifique string! Il s’en excuse, notre Miguel: “ca vient d’arriver au Chili, c’est sexy et a la mode alors…”. A 60 ans Miguel est (et a ses fesses) dans le vent.

Sans complexe, il nous propose de poser pour notre appareil. Nous avons ainsi grace a lui les cliches cul(tes) du voyage. Une precision: il venait de s’enduire de sa boue magique, ce qui donne un cachet supplementaire a la photo. Mais en aucun cas, il n’a chope les problemes gastriques de Gwendal…

Nous garderons donc ce souvenir de ce sacre phenomene de Miguel. Il nous precisera quand meme: “Montrez-la a vos potes la photo si vous voulez, ca fera de la pub, mais pas a Brigitte”. T’en fais pas Miguel, on te comprend…

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par manue

le 16/10/2009 à 16:47:28

en fait la brigitte de la place guerin n est jamais morte, elle a demenage au chili......

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Céline et Gwendal ]