Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Céline et Gwendal
Age 26
But du voyage Tourisme
Date de départ 18/02/2009
    Envoyer un message
Durée du séjour ?
Nationalité France
Description
Départ de Los Angeles, route vers le sud mais prêt à changer d'itinéraire au gré des rencontres
Note: 3,3/5 - 160 vote(s).



Localisation : Colombie
Date du message : 13/06/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Carthagene des Indes, porte de l Amerique du Sud

Eh ben voila... Un nouveau continent de franchi ; fini l Amerique Centrale, nous avons donc pose nos panards sur les terres mythiques de l Amerique du Sud.

Ce fut une decision difficile a prendre mais nous avons du nous resigner a reprendre l avion pour traverser le Panama. Nous savions avant de partir qu il etait impossible de passer la frontiere entre le Panama et la Colombie par voie terrestre, a moins de s appeler Jamel Balhi: la Panamericaine s arrete et laisse la place a la jungle, ses risques naturels et ses paramilitaires. On pensait prendre le bateau. On apprend il y a peu que la ligne de Ferry joignant les deux avait considerablement restreint ses departs: il n en reste aujourd hui que 4 par an. Il y avait la possibilite de voilier aussi. On s est un peu renseigne sur internet, avec des collegues voyageurs - blogueurs comme nous. Les histoires etaient assez edifiantes: "apres deux semaines d attente, nous avons rencontre Jorge, avec qui nous allons partir en voilier..." puis trois jours plus tard: "nous n avons plus du tout confiance en Jorge. Je crois qu on ne partira pas aujourd hui".

Bref, cette traversee semblait vraiment compliquee. On s est donc resigne a polluer encore et choisir la voie aerienne. Au final, le voyage entre San Jose au Costa Rica et Carthagene (en Colombie pour ceux qui ne situeraient pas) ne coutera pas plus cher economiquement - ecologiquement par contre, compare au voilier, y a pas photo, c est sur....

Nous voici donc arrives en Colombie, un pays qui a une sacree mauvaise reputation. La Colombie, pour la plupart des gens, c est les FARC, les paramilitaires d extreme droite, le carrefour mondial de la cocaine (Pablo Escobar, le plus grand parrain de tous les temps etait la 13eme fortune mondiale a la fin des annees 80 quand meme), les enlevements, les otages, Ingrid Betancourt... Pas grand-chose de marrant, quoi... Les footeux se souviendront de la coupe de cheveux de Carlos Valderrama, meneur de jeu de la selection nationale dans les annes 90, mais c est surement tout ce qu il y a de jojo sur la reputation de la Colombie.

Nous allons donc essayer de trouver autre chose ici, et d avoir un autre regard. En tout cas, a premiere vue, cette ville de Carthagene est un joyau, qui concurrencerait presque dans nos coeurs Guanajuato la magnifique. Cartagena est une ancienne ville fortifiee, qui subissait tres regulierement les attaques des pirates, venus piller l or et autres richesses du pays. Un fort majestueux et gigantesque surplombe la ville, avec ses inombrables canons  toujours presents. A l interieur, une impressionnante galerie souterraine etait un piege pour les pirates: les tunnels sont en effet bas et etroits, ce qui genaient l acces de ces pirates, souvent plus grand que les habitants de Carthagene...

A l interieur des remparts, le centre historique a conserve ses magnifiques demeures coloniales, majestueuses et colorees. C est un vrai plaisir de se ballader dans ses rues, ou se cotoient les vendeurs ambulants, les bijouteries de luxe et les bars populaires. L atmosphere est celle d une ville Caribeenne. Afros, Latinos et Occidentaux se melangent dans une ambiance musicale, l heritage Africain donnant un cote nonchalant au rythme de la vie ici.  L environnement est plutot sain en journee: jamais on ne s est senti menaces, en tout cas moins qu au Nicaragua par exemple - et pour l instant.

Pourtant, le site de l Ambassade de France (et beaucoup d autres sites) deconseillent les sejours ici, "sauf pour obligation professionnelle". Se faire tuer dans le cadre de son travail est donc legitime... Une liste incroyable de recommandations est delivree aux touristes qui voudraient quand meme tenter l aventure. Une carte de la colombie, coloriee en rouge a part un cercle rose autour de Bogota est presente avec cette legende: "les zones a risque du pays sont marques en rouge". Ca parait clair! On reste donc vigileant, en essayant de ne pas tomber dans une paranoia qui gacherait tout le plaisir de visiter ce pays qui semble quand meme fascinant.


 



Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par la grande cous SYL

le 14/06/2009 à 21:53:13

A quand la prochaine vidéo ? Courage dans ce pays si mal réputé. Bon le pavot et les FARC ne font tout. Prouvez nous le contraire!

Répondre à ce commentaire

Par Hervé

le 17/06/2009 à 13:31:08

Luc Peillon (maintenant journaliste à Libé) raconte ici son "Tour du monde sans avion" :

http://tourdumondesansavion.uniterre.com/991.%2BPanama/

Il avait à cet endroit du monde tenté le voilier...
Pas de regret pour l'avion : vous avez fait le bon choix...

Merci pour ce blog, bonne continuation !
HC

Répondre à ce commentaire

Par Fred Poch

le 23/06/2009 à 17:38:58

Salut Gwendal,

çà y est ton blog est dans mes favoris!

A+

Fred

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Céline et Gwendal ]