Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Céline et Gwendal
Age 26
But du voyage Tourisme
Date de départ 18/02/2009
    Envoyer un message
Durée du séjour ?
Nationalité France
Description
Départ de Los Angeles, route vers le sud mais prêt à changer d'itinéraire au gré des rencontres
Note: 3,3/5 - 160 vote(s).



Localisation : Equateur
Date du message : 30/06/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Bienvenue dans les Andes

Apres cette belle expedition  dans cette legendaire Sierra Nevada, nous avons fait du bus, beaucoup de bus…. 16 heures pour arriver jusqu a Medellin a 2h du matin avant de decider d en prendre un autre a 4h pour arriver a Cali a… 17h. Il faut dire que le reseau routier Colombien est assez roots… Un camión est ainsi reste coince 3 heures sur un virage d une route de montagne, a 6h du matin. Les Colombiens doivent avoir l habitude de cette incertitude sur l heure d arrivee…

A Cali, nous avons ete accueilli par des amis d amis, qui sont devenus au bout de deux jours nos amis. Guillaume et Lisa habitent la-bas depuis deux ans et travaillaient tous deux pour une cooperative de café en  commerce equitable. Depuis, Lisa est devenu professeur au lycee francais de la ville pendant que Guillaume continue son travail. Sa mission: developper une activite d elevage dans ces communautés pour qu elles ne soient pas dependantes uniquement du commerce de café avec la France. “En realite, nous a ainsi explique Marie-Therese, collegue de travail de Guillaume, le commerce equitable a permis aux enfants de ne pas mourir de faim. Mais la situation economique des communautés ne s est pas vraiment amelioree”. D ou l idee de developper un commerce equitable local, qui devrait toujours aller de pair avec le commerce equitable international que nous connaissons tous. Bref, c est un projet tres interessant et nous pouvons vous assurer que vous pouvez acheter ce café, vendu sous la marque Ethiquable en France (en grande surface malgre tout…). Il y a tellement de polemiques sur le commerce equitable que le mieux est de verifier par soi-meme…

Nous sommes ainsi reste deux jours chez Guillaume et Lisa, qui nous ont accueilli les bras ouverts. Cela nous a aussi permis de nous poser un peu… avant de repartir…

Car le temps nous était compte: un autre ami, Seb, aterrissait a l aeroport de Quito le 25 juin. Situation bizarre que d attendre un ami dans l aeroport  d une ville qu on ne connait pas… Le voyage va donc se poursuivre a trois pendant un mois et c est donc une nouvelle experience qui s ouvre a nous (et a notre Seb aussi).

Notre ami breton avait bien fait les choses: il nous a fait cet immense plaisir de nous ramener des crepes, du beurre sale et du vin du pays. Un vrai bonheur que de deguster un petit dej breton (sans le vin quand meme, on vous rassure…).  Nous avons ainsi decouvert cette belle ville de Quito ensemble. Perchee a 2800 metres d altitude, la cite est encerclee de montagnes et semble s etirer indefiniment dans la vallee. Cette situation geographique permet d avoir de superbes points de vue ou on peut admirer un festival de couleurs: un peu a la maniere de Guanajuato, les maisons rouges, bleues, jaunes se succedent pour le plus grand plaisir des yeux. Quito, c est aussi un centre colonial merveilleux le soir mais ou il est difficile de faire la fete. A part une rue branchouille a l americaine, il semble que les habitants de la capitale sortent peu. Dommage, on aurait voulu celebrer l arrivee d un Breton comme il se doit….

Si l Equateur porte ce nom, c est que c est ici que fut deduit que la Terre était bien parfaitement ronde. Contrairement a ce que vous montrent vos planispheres occidentaux, l Equateur ne coupe pas la Terre aux deux tiers mais bien a son milieu (vous le savez deja si vous avez suivi les instructions de M Galleano). Quand Gwendal était petit, il était fascine par cette ligne, en pensant qu on passait du tres chaud au tres froid en la traversant. Nous avons donc du verifier cette hypothese et nous nous sommes rendus a la ville nomme tres justement Mitad del Mundo (Milieu du monde). C est ici que des chercheurs Francais ont conclu l existence de l equateur a cet endroit. Malheureusement pour  le grand enfant qu est reste Gwendal, son hypothese ne s est pas verifie: il fait exactement la meme temperature des deux cotes de la ligne… En tout cas, cette visite fut un beau symbole pour nous et nous nous sommes apercus que nous avons quand meme fait un peu de route depuis le debut du periple…

Les jours suivants nous ont reserve quelques surprises. Nous avons notamment pu constater que le Guide du Routard, qu avait apporte Seb, n était pas forcement d une grande utilite. Ce fut d abord l annonce d une fete du mais “ fete traditionnelle a ne pas manquer”, vers le fin de juin selon le guide. Arrives la-bas, ca ne semblait pas tres festif. Nous demandons si la fete a bien lieu a deux anciens. “Ah, la fete des touristes? Ben non, c est en mai”. Ah, le Routard et ses voyages loins des sentiers battus… Nous sommes donc rentres a Quito un peu penauds.

Dans le bus, nous rencontrons Khadidja, une Afghane qui a fui son pays il y a 16 ans, lorque les Talibans regnaient en maîtres sur le pays, et dans l indifference la plus totale des autres nations a cette epoque. Khadidja nous racontera un peu sa vie, veritablement bouleversante. Apres avoir ete envahi par les Sovietiques, le pays devait etre libere par les “sauveurs Americains”. Khadidja a une autre version: “j ai vu de mes propres yeux une femme enceinte se faire ouvrir le ventre avec un couteau par un GI, qui a ensuite extrait le foetus. Ces gens-la sont aussi barbares que les autres”. Les Etats-Unis ont ensuite laisse le pays aux mains de leurs amis de l epoque, les Talibans. Avant de revenir pour “piller le pays” d apres notre nouvelle amie. Rarement un pays n aura subi autant de malheur en si peu de temps. Et Khadidja semble porter ce malheur en elle. On lit dans ses yeux la peur du quotidien qu elle n a surement jamais oublie, et une tristesse inconsolable. Elle est arrivee en Equateur car son mari, rencontré a l Universite de Moscou il y a un 20 ans est originaire de ce pays. Elle a finalement reussi a le rejoindre mais aujourd hui, on sent que sa vie est gachee. Une lueur d espoir jaillit uniquement lorsqu elle parle de sa fille, qui est dans le Polytechnique de Quito. Khadidja, on ne l oubliera pas…

Suite a cela, nous decidons de nous rendre a Tena, une ville au bord de la jungle, afin de rester quelques jours dans une communaute Quechua. Nous choisissons pour cela une agence d “ecotourisme” tenue sous forme de cooperative par les indigenes eux-memes. On pense ainsi echapper aux arnaques et aux “faux tours”.  Encore une fois, ce fut une reelle deception… Apres une heure de route en 4x4, nous arrivons a un campement, genre touriste, mais vraiment touriste. Autour, aucun village. Auparavant, nous avions pris “en stop” pensait-on, une famille, a la sortie de la ville. On comprendra que cette famille, qui est celle de notre guide, se rend dans la jungle lorsqu il y a des touristes, pour faire croire…. Une belle farce en somme et c est d autant plus decevant que cela vient d une structure soit disant tenu par les indigenes… Cette malheureuse aventure sera cependant l occasion d une nouvelle belle rencontre: Christophe et Vanessa, qui nous accompagnaient dans ce tour de malheur, sont arrives en Equateur il y a un mois et demi, pour un voyage d un an. Brestois et Morlaisienne, ce sont des amis d amis (devenus des amis, vous connaissez la chanson…) avec qui nous avions partage des fetes bretonnes sans le savoir. Qu il est petit ce monde ou l on retrouve tout le monde en son centre!


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par Tof

le 01/07/2009 à 23:53:28

Hola amigos, bien ce blog j ai pas pris le temps de tout voir mais les photos ont l air pas mal du tout par contre jcomprens pas ya pas de photo sur les familles et le chaman a plumes qu on a rencontré ensemble dans la jungle hostile non loin de Tena, c est vraiment pas sympa pour eux....
Continuez a vous eclater, abrazo fuerte hasta luego, tal vez en Bolivia, ciao

Répondre à ce commentaire

Par julio

le 02/07/2009 à 13:04:19

Hola Gwendalito!!!

Je vous suis depuis le debut et vous faites un très très beau voyage!! Mais la quand vous croisez un de mes meilleurs pote sur la route, j'avoue que j'étais et que je suis toujours sur le cul!!! Continuez à nous faire réver.
Un fuerte abrazo;

Julio

Répondre à ce commentaire

Par Tonton Pat

le 06/07/2009 à 21:31:59

Céline :
Scoop du jour :
Ta frangine a décroché son BTS (Brevet de Teufeuse Sans Soucis)
Un grand pas vient d"être franchi pou la promotion du tourisme local ...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Céline et Gwendal ]