Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Céline et Gwendal
Age 26
But du voyage Tourisme
Date de départ 18/02/2009
    Envoyer un message
Durée du séjour ?
Nationalité France
Description
Départ de Los Angeles, route vers le sud mais prêt à changer d'itinéraire au gré des rencontres
Note: 3,3/5 - 160 vote(s).



Localisation : Etats-Unis d'Amérique
Date du message : 21/02/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 American way of life

A la veille de notre depart de chez les maitres du monde, on voulait faire
un petit point sur ce qu'on a vu, en bien et en mal. Loin de nous l'idee
de generaliser a l'Amerique: Los Angeles est surement un cas a part et on
n'aurait sans doute pas eu la meme vision dans le Midwest.

# BIEN #

L'ACCUEIL
On l'a deja dit, mais on a vraiment ete impressionne par la facilite du
contact ici. Les gens n'hesitent pas a nous demander si on a besoin d'aide
ou nous expliquer comment faire.
Lors de notre premier voyage en bus, une vieille dame accompagnee de sa
petite-fille, nous a explique ce qui se passait: le bus qui tombe en
panne, combien de temps il faudra attendre. Finalement, on a pris ensemble
le bus du retour et elle a explique la situation au chauffeur pour qu'on
ne paie pas le retour. Elle a meme voulu nous donner de la monnaie pour
qu'on prenne le bus d'apres!
De meme, en plein quartier residentiel de Beverly Hills, on decide de se
poser pour regarder notre plan. On emprunte un bout de pelouse d'une
propriete pour s'y asseoir a l'aise. Une dame, accompagnee cette fois de
son chien, arrive. Naturellement, elle nous dit avec un grand sourire: 'Do
you need help?'. A ce moment-la, on s'est dit qu'a Neuilly, on nous aurait
au mieux ignore et au pire, on se serait fait degager...
De facon generale, ils ont un vrai savoir vivre et laisse leur place a plus vieux qu'eux
sans hesiter.

CONDITIONS DE VIE
Franchement, Los Angeles, c'est peut-etre immense mais c'est agreable. Et
pourtant, on n'est pas fan des grandes villes. En fait, on se dit qu'ici,
on n' a jamais trop long a faire pour etre dans un parc [toujours grand]
ou au bord de la mer.

De meme, on sent que les gens ne sont pas stresses. Ils doivent
travailler beaucoup mais restent tranquilles, meme au travail. Bon, la on
parle de ce qu'on a vu, dans la restauration. On n'a pas ete voir dans les
bureaux...

PROPRETE
Des toilettes un peu partout, gratos, propres et avec papier, ca a de la
geule et ca fait le bonheur de Celine. Pratique pour les SDF aussi, qui
ne manquent pas, voir dans 'pas bien'.



# PAS BIEN #

LA BOUFFE
On avait beau avoir une idee de la malbouffe ici, le voir de pres, ca
calme. Rien que ce matin, dans la salle a manger de l'auberge de jeunesse,
deux types arrivent avec des sortes de gros kebab et un jus d'orange
chimique, a 9h. A cote, un autre type s'est avale en 3/4 d'heure trois
mugs de cafe et.. un coca. Et le pire, c'est qu'ils mangent vraiment tout
le temps et il y a toujours du monde au resto.
D'ailleurs, on a bien du se mettre au hamburger, c'est ce qu'il y a de
plus abordable. Moi qui bouffe comme un porc, je me sens comme un moineau
ici.
Ca va parfois avec, il y en a qui se dopent carrement. Un voisin de chambre,
un peu bizarre au demeurant, a expose ses boites de creatine sur l'etagere de
la chambre, sans complexe... En fait, meme l'eau apparait 'dope', ils parlent de
'vitaminate water'. Un peu n'importe quoi..

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES
Ici, le wifi est partout. Ce qui fait que tout le monde a son ordi
portable et se connecte n'importe ou. On a eu un voisin qui passait ses
nuits a surfer sur son lit... Ajoutez a ca le telephone portable et c'est
vraiment le connecting people.
Consequence malheureuse, internet est a 1 dollar les 10 minutes.
Heureusement, on a trouve une auberge ou c'est gratos. D'ailleurs,
attendez-vous a ce que les messages soient plus brefs tres bientot!
De meme, on est parti courir au bord de la mer hier: on etait les seuls
sans Ipod et on n'exagere pas. Chacun a le sien, accroche a un brassard.
On a l'impression que c'est indispensable...

LA PRECARITE
Le reve americain, mon oeil. Notre actuel voisin de chambre, un type tres
sympa, vit a l'auberge.. car il ne trouve pas d'appart dans ses prix. Et
il n'a pas l'air tres exigeant. Il travaille comme intermediaire dans la
vente d'entreprise et est paye uniquement a la commission. Il doit avoir
la cinquantaine...
On a aussi vu pas mal de clochards, qui dorment souvent sur la plage la
nuit. C'est sur, il me semble que la misere serait moins penible au
soleil.

TRAFIC ROUTIER
On se rend compte que faire diminuer le CO2 aux Americains est mission
impossible. Sans voiture ici, t'es mort ou tu t'appelles Jamel Balhi et tu
cours! a 17 h hier, on est passe au-dessus d'une 2 fois quatre voies...
bouche dans les deux sens.

TRANSPORTS EN COMMUN
La joie des transports prives, soi-disant plus efficaces... Ici, quand on
change de quartier, on doit parfois changer de compagnie de bus, avec d'autres
tarifs.
Et apparemment, les chauffeurs ont une pression pour arriver a l'heure. Ils speedent comme
des oufs, et freinent comme des malades a l'approche d'un arret. Pas etonnant que ca tombe
en panne!
Pour nous en tout cas, ca a ete une petite preparation a l'amerique latine.


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Céline et Gwendal ]