Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Céline et Gwendal
Age 26
But du voyage Tourisme
Date de départ 18/02/2009
    Envoyer un message
Durée du séjour ?
Nationalité France
Description
Départ de Los Angeles, route vers le sud mais prêt à changer d'itinéraire au gré des rencontres
Note: 3,3/5 - 160 vote(s).



Localisation : Mexique
Date du message : 10/04/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 ¡Zapata vive! ¡La lucha sigue!

Nous sommes donc dans l Etat du Morelos, lieu de naissance et de combat du revolutionnaire legendaire Emiliano Zapata. Au debut du 20eme siecle, le Mexique est un pays colonise par 800 proprietraires, qui detiennent la quasi totalite du territoire Mexicain. Et le Mexique, franchement, c est grand… Des revolutionnaires s unissent alors pour reprendre le pouvoir au dictateur d alors, Porfirio Diaz. Arrives a leur fin, c est-a-dire a la capitale, comme souvent, la revolution ne donne rien de concret. Zapata se retire alors de la scene politique nationale et decide de faire sa revolution dans son Etat, le Morelos. Pendant 4 ans, se developpera une vraie democratie participative, organisee par des assemblees populaires dans chaque village ; ces derniers etant d ailleurs completement autonomes dans leur organisation, celle-ci devant refleter les specificites culturelles de chaque communaute. Au debut du 20 eme siecle, creer une telle decentralisation, chapeau…

 

Surtout, Zapata organisa une reelle reforme agraire. Son slogan, simple et beau, est depuis devenu celebre: “la terre appartient a celui qui la travaille”. Comme toujours, le bon Emiliano sera assassine, apres avoir evite un premier attentat le jour de son mariage.

 

Aujourd hui, Zapata jouit d une popularite incroyable dans tout le Mexique. Nous avons ainsi emprunte la “route de Zapata”, ou nous avons pu visiter sa maison d enfance et le siege de son gouvernement revolutionnaire, tous deux transformes en musee. Le hasard faisant bien les choses, nous sommes arrives la veille du 90eme anniversaire de la mort du heros national. Cela nous a permis d evaluer la portee du mythe.

 

Ainsi, ce matin, les grand elus du coin se sont reunis face au mausolee du General pour encenser le heros de la nation et expliquer a la foule son heritage toujours vivant dans la societe Mexicaine.

 

Pour nous, ce cinema etait vraiment incomprehensible. La societe Mexicaine d aujourd hui n a rien a voir avec le projet populaire de Zapata ; pire, ses seuls heritiers ici, les “neozapatistes” du Chiapas sont traites de “terroristes” et persecutes par l armee pour avoir eu la malheur d appliquer et d adapter le programme de Zapata. D ailleurs, un intervenant essaie d harenguer la foule en lancant le fameux: “Zapata vive!”. Et la, stupeur, presque personne ne repond. On sent vraiment que c est du cinema.

 

Peu de temps après, nous rencontrons un type qui parlait de cette reunion et lui demandons si comme convenu, le President du Mexique, M Calderon, va venir. Sa reponse est symbolique:”non, finalement, il ne viendra pas. Je crois qu il ne comprend pas ce que Zapata represente pour le peuple de Morelos”. Ceci dit, il tourne les talons et s en va. A ce moment-la, la place du mausolee commence a s agiter. Evidemment, nous allons voir. Ce sont des institeurs et des militants du Parti des Travailleurs qui investissent les lieux pour denoncer la recuperation politique de “leur” general anarchiste (c etait bien le cas!) et mettre en avant le combat engage ici pour l education. Et dans cet environnement, entre la faucille et le marteau, les chants populaires etaient repris avec vigueur. Impressionnant…

 

Une femme s avance vers nous. Institutrice, elle va nous expliquer les racines de leur mouvement, nee de l opposition a la privatisation de l education (ca rappelle quelqu un). “Pour cette revendication, on s est fait tabasser, traites comme de dangereux criminels par l Etat central. Pourtant, aujourd hui, il y a toujours de jeunes filles, la-bas, dans cette rue, qui ne peuvent pas aller a l ecole et doivent se prostituer pour vivre. Il y a beaucoup de pauvrete. Alors quand ils s octroient l heritage de Zapata…”. Effectivement…

 

Cette matinee nous revelera beaucoup des tensions qui existent dans une societe Mexicaine completement corrompue. D ailleurs, notre institutrice nous revelera egalement que des syndicalistes du corps enseignant ont ete achetes pour bloquer leur mouvement… Elle nous enjoint a informer le plus grand nombre sur ce qui se passe, etant donne que les medias d ici sont maries a vie avec le systeme politique. C est pas notre blog qui va changer la face du monde, mais bon….

 

Cote détente, quand meme, on a fait comme topus les Mexicains d ici: en ce vendredi saint, tout le monde a la piscine! Et quelle piscine… Une piscine “unique au monde” d après un des responsables qu on croise, car elle est “chimico-minerale”. Ca ne s invente pas. Dans l H2O, plein de particules pour se purifier… Dans cet espace dedie au bien-etre, toutes les familles s entassent sur les pelouses a cote du plan d eau et passent leur journee a boire et manger, arrivant meme a la piscine le barbecue sous le bras! Une sacree experience pour nous, seuls etrangers du lieu. Et a 14h environ, la viande devenait saoule: on a vu deux debuts de baston dans l eau. Ca promet, vive le sport.

 



Etapes :
Cuautla Morelos

Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par manue

le 12/04/2009 à 18:08:31

rien à voir avec zapata mais y a Didier super qui vient en concert gratos à quimperlé(j'ai oublié de vs le dire ds le mail).aucun rapport donc.

Répondre à ce commentaire

Par Emmie

le 14/04/2009 à 21:32:40

coucou ! Nous somme rentrés à Ploug ce week end, et tonton Jean-Yves nous a apporté plein de gateaux et de lapins en chocolat ! vive Pâcques !!! les cloches sont aussi passées, et j'ai trouvé tous les oeufs en chocolat !!

Répondre à ce commentaire

Par Gwenola and co

le 16/04/2009 à 21:33:58

Hé Manue,pour le concert de didier super il parait qu'il faut des invit'...
C'était trop beau

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Céline et Gwendal ]